Grand-Prix

Présentation


La de La Chapelle Grand-Prix prend sa place à côté des grands classiques
de la marque, tels que les Roadster et Tourer Type 55.

Données techniques Photos Vidéos

Installé pendant de nombreuses années à proximité de l'ancien tracé du Grand Prix de Lyon, De La Chapelle se devait de rendre un jour hommage à cet épisode glorieux de la course automobile. C'est chose faite, depuis 1992, avec la création du modèle Grand Prix.

C'est en effet, au Grand Prix de Lyon, en août 1924, qu'apparut dans l'histoire de Bugatti l'appellation Grand Prix, pour la première sortie en course de la fameuse Type 35, au palmarès encore inégalé aujourd'hui (plus de 150 victoires).

Cette appellation Grand Prix devait s'appliquer par la suite à de nombreux modèles équipés de carosserie usine et destinés à la course, tels que la mythique Type 35, les Types 51, 54, ou 59.

Allégée et dotée du chassis "super sport" extrêmement rigide, la De La Chapelle Grand Prix répond à une double vocation :
- Combler les amateurs de conduite sportive en offrant à travers plusieurs types de motorisation, les performances (plus de 220 km/h en 240 CV), l'efficacité (suspension triangulées) et les sensations fortes d'un authentique Roadster.
- Perpétuer la tradition De La Chapelle, en proposant à sa clientèle une automobile hors classe, tant par la qualité de ses équipements que par le caractère exclusif de sa fabrication.

Chaque De La Chapelle Grand Prix est réalisée à la demande. Construite et assemblée à la main par des compagnons passionnés, elle est signée et authentifiée par une plaque numérotée.

La Grand Prix prend sa place à côté des grands classiques de la marque, tels que les Roadster et Tourer Type 55 fabriqués depuis 1978, et l'Atalante Type 57s, presentée en mars 1992 au Salon de Genève.